Vidéo:10 000 EUROS NET par MOIS, cela change quoi ?

Voici l'outil le plus SIMPLE et le PLUS Complet pour Lancer Tout type de Business qui Rapporte sur Internet en partant de Zéro

 Clique ICI pour Tester gratuitement >>>

Tester Tout de Suite Gratuitement >>>

Voir la Démo en Direct >>>

Vidéo:10 000 EUROS NET par MOIS, cela change quoi ?
Mais c’est malin comme concept ! 10 000
€ par mois, 21 voitures à seulement 27 ans. Donc je suis avec Romain Pouzin. On va vous expliquer un petit peu le concept,
vous le savez, je vous ai présenté de nombreuses opportunités. Donc moi-même, j’ai investi dans les paris
sportifs, l’affiliation, j’ai différents business en ligne, si vous me suivez, vous
le savez, dans d’autres objectifs. Et là ce qui est intéressant, donc si vous
êtes déjà intéressé aux cryptomonnaies, l’immobilier, la bourse, le poker, les paris
sportifs, l’affiliation, le e-commerce, le business en ligne… donc là c’est une
nouvelle opportunité qui est royale, même si vous avez peu d’argent et surtout avec
un concept nouveau, qui va vous paraître tellement évident par la suite. Donc, juste avant qu’on voie tout ça en
l’état dans cette vidéo, cliquez sur le bouton s’abonner pour rejoindre plusieurs
dizaines de milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube et recevoir toutes les
prochaines vidéos. Salut Romain, est-ce que tu peux te présenter
brièvement et nous expliquer c’est quoi ce bordel, entre guillemets, comment tu fais
21 bagnoles à seulement déjà 27 ans, 10 000 € par mois ? Mais comment on peut gagner
de l’argent avec une voiture ? C’est un passif, comment tu fais pour le faire un
actif ? Bref, je te laisse nous expliquer, donc tes débuts jusqu’à aujourd’hui
à devenir loueur pro de voitures. Et surtout, comment vous allez pouvoir faire
exactement la même chose ? Bonjour tout le monde, moi c’est Romain,
27 ans. Donc je fais de la location de voitures entre
particuliers sur Drivy et OuiCar. Donc c’est des plateformes qui permettent,
on va dire, un peu à la manière de Airbnb pour l’immobilier. Donc les noms Drivy, ça s’écrit ?
Drivy et OuiCar. Drivy : D-R-I-V-Y et OuiCar : Oui et Car comme
une voiture. OK, parfait. Donc n’hésitez pas à aller jeter un œil
à ces plateformes, c’est comme Airbnb, voir Booking ?
C’est ça. Et donc ça permet de mettre des voitures
en location, de mettre des annonces de voitures pour pouvoir louer sa voiture à des particuliers. Donc ça, alors la première chose que vous
posez certainement : comment tu es arrivé à avoir cette démarche de louer sa voiture ?
Est-ce que tu as eu un déclic ? Est-ce que c’est un ami qui le faisait déjà et
tu t’es dit : c’est tellement génial, c’est malin donc je vais le faire aussi. Comment tu es arrivé là-dedans ?
Alors moi en fait, j’étais sur un projet de création de sociétés qui n’avait rien
à voir avec la location de voiture. Et donc ça… ce n’était pas un projet
que ça faisait un an, un an et demi que j’étais dessus, ça n’avançait pas aussi vite que
je voulais. Et j’avais besoin de pouvoir avoir des revenus,
parce que je ne touchais aucun revenu avec ce projet-là. Et donc j’ai décidé de trouver un projet,
un side-projet, qui finalement après est devenu le projet principal, mais pour pouvoir
gagner de l’argent et pouvoir avoir un minimum de revenu pour pouvoir continuer le projet. Et donc j’ai vu sur Facebook une pub de
Drivy et c’était : « louez votre voiture et gagnez de l’argent ». Je dis : « top,
ça a l’air intéressant, pourquoi pas, on va tester ». En plus j’avais une voiture,
l’ancienne voiture de mon père qui était disponible. Et donc, une ancienne voiture, elle avait
15 ans ou 17 ans, donc elle pouvait brûler, avoir des chocs partout et se faire maltraiter
par les locataires, ce n’était pas un problème. Et donc j’ai testé avec cette première
voiture pendant six mois. Et j’ai fait plus de 2 000 € de chiffre
d’affaires avec cette voiture. Et sachant que la voiture elle coûtait – si
j’avais voulu la vendre au début de ces six mois – je l’aurais vendue entre 600
et 800 € grand maximum. OK, alors on va revenir un petit peu sur les
différentes étapes, par exemple quelqu’un qui souhaite démarrer… si vous regardez
la vidéo, vous vous dites certainement : « moi je souhaite démarrer ». Alors, quelle
est la première étape ? Qu’est-ce que je dois faire vis-à-vis de l’annonce ?
Qu’est-ce que je dois mettre exactement ? Donc sur la plateforme Drivy ou OuiCar, donc
qu’est-ce que je mets exactement sur cette plateforme ? Comment je définis le tarif ?
Parce que vous le savez, il y a des périodes pleines, notamment les périodes de vacances
scolaires ou les grandes vacances où ça va être plus cher parce qu’il y a de la
demande, quel tarif je dois mettre vis-à-vis des périodes creuses ? Comment on définit,
si vous louez une Twingo ou alors une Porsche, je pense que ce n’est pas du tout le même
tarif ? Explique-nous un petit peu les étapes de A à Z sur : on a une voiture, on veut
la louer et qu’est-ce qu’on doit mettre dedans et comment on définit le tarif, que
ce soit journalier ou hebdomadaire ? OK. Alors déjà je vais te reprendre, parce que
pour tester et pour voir si ça fonctionne, on n’a pas forcément besoin d’une voiture
en fait. On peut très bien descendre dans la rue,
prendre une voiture en photo, bien faire attention de cacher la plaque d’immatriculation et
de la mettre directement sur Drivy et OuiCar et de tester, voir s’il y a de la demande,
voir s’il y a des locataires qui nous contactent pour pouvoir louer la voiture. Donc déjà, il n’y a pas vraiment de restriction

pour se lancer, déjà. Et au niveau… après si, bon alors, si vous
avez déjà une voiture, vous avez juste à créer votre annonce, à la mettre sur les
différentes plateformes, Drivy et OuiCar, et de pouvoir faire de bonnes photos pour
pouvoir attirer les locataires et de pouvoir commencer dès demain à louer votre voiture. Et puis à mon avis, il y a 95 % de chances
que vous ayez déjà une voiture. Toi non, toi tu n’as pas de voitures par
contre. La petite anecdote, je voulais lui dire, mais
est-ce que tu as le permis ? Bon, là oui, mais a priori tu n’as pas de voiture à
ton nom, c’est que les voitures que tu loues depuis ?
Alors non, si, toutes les voitures sont à mon nom, mais c’est que… enfin, toutes
les voitures… Par contre, tu les utilises en gros quasiment
pas pour ton usage personnel ? Je les utilise pour mon usage personnel quand
j’en ai besoin, mais je n’ai pas une voiture attitrée pour mon usage personnel. Et donc j’ai 21 voitures, mais je dis souvent
que je suis plutôt en transport en commun et en taxi ou à pied qu’en voiture. Le mec il a 21 voitures à son nom, mais il
est quand même encore en métro et transport, c’est ça la petite anecdote sympa. Et je préfère les mettre en location, qu’utiliser
la voiture. Et ça m’est même déjà arrivé plusieurs
fois de préférer louer la voiture pendant un week-end, alors que j’avais prévu de
partir en week-end, plutôt que de l’utiliser pour mon usage perso. OK. Alors maintenant par rapport aux tarifs, comment
tu définis si c’est 30 € la journée, 50 € la journée, 40 €, 70 € ? Dis-nous
les petites subtilités et critères que tu prends en compte. Alors au niveau du tarif, ça va aussi varier
par rapport à la localisation de la voiture. Si par exemple tu es sur Paris, tu vas…
il y a beaucoup plus de demandes et les gens ont envie et ont besoin de louer des voitures,
donc tu vas être plus cher que dans des villes beaucoup plus petites. Mais moi typiquement, personnellement, on
va dire en période creuse, je suis à 35 € par jour pour 100 km par voiture. Donc 35 € par jour, pour combien de kilomètres ?
Pour 100 km. Alors si quelqu’un fait 150 km, il a une
petite surcharge ? C’est ça, après c’est dix centimes au
kilomètre parcouru en plus. Et donc ça, c’est pour le 35 € pour les
périodes creuses. Et sinon, ça peut monter jusqu’à 70 € par
jour. Ouais, si on est juillet-août ou peut-être
le jour de l’an ou vraiment un événement précis, là tu doubles le tarif ?
Là tu doubles le tarif et… Et c’est conseillé par la plateforme, pour
savoir à quel moment exact on peut augmenter les prix ou c’est seulement soi-même qui
fait la démarche ? Non, alors tu as des barèmes mis par la plateforme,
mais par contre c’est des barèmes qui sont pris sur toute la France. En gros c’est une moyenne sur toute la France. Donc suivant ta localisation, ça ne va pas
forcément être un bon… ça va être un bon indice, mais moi par exemple, on va dire
neuf mois sur douze, je suis dans le rouge cramoisi au niveau de l’estimation des prix. Et pourtant je loue sans problème et il n’y
a pas de souci de ce côté-là. Mais après, pour débuter je conseille de…
il vaut mieux suivre les recommandations du site, commencer à faire ces cinq-six premières
locations. Ce n’est pas avec ces premières locations
qu’on va vraiment gagner de l’argent et que ce soit là où il faut que ça soit le
plus rentable possible. Il faut déjà se créer un bon profil, donc
faire le plus de locations possible pour pouvoir après justement monter son prix, montrer
qu’on est sérieux et pouvoir après vraiment faire du bénéfice avec la location de la
voiture. OK, alors par rapport aux réservations, est-ce
que de manière générale tu réserves, on va dire sur 30 jours, 20 jours, 25 jours,
27 jours, 28 jours ? Est-ce que les gens ils réservent plutôt 3 jours, 2 jours, 15
jours… ? Quel est, un petit peu, le taux de remplissage des réservations que tu as
de manière générale sur tes voitures ? Et ensuite, quel est un petit peu l’état
d’esprit du client ? Est-ce que de manière générale, les clients, c’est plutôt des
périodes courtes ou c’est plutôt au minimum cinq-sept jours ? Qu’est-ce que tu vois,
donc soit toi par ta propre expérience ou même de manière générale dans le marché
de la location de voiture ? Alors, de manière générale dans la location
de voitures entre particuliers, toutes ces statistiques, ça va changer par rapport au
type de véhicule. Que par exemple une citadine ou un utilitaire,
ça va être loué beaucoup plus souvent et ça va plutôt faire des locations de deux-trois
jours, voire une journée, voire des demi-journées aussi. Et donc, typiquement avec un utilitaire ou
une citadine, on va peut-être pouvoir louer la voiture deux fois dans la même journée,
donc ça fait une rentabilité qui est énorme. Et après par contre, au niveau d’un autre
type de véhicule comme les monospaces par exemple, ça va plutôt être une utilité…
Donc quand tu dis monospace, c’est style un Kangoo, les Renault Scénic… ?
Ouais, les Renault Scénic, les Citroën Picasso… Ouais, ce qu’on pourrait appeler les mini
vans ? Toutes voitures un peu dans le style mini vans ?
Voilà, c’est ça. Monospace familial qui permet de faire de
la route, où on est bien confortable et où il y a de l’espace dans le véhicule. Et donc oui, donc au niveau des monospaces,
ça va plutôt être pendant les vacances, pendant les week-ends où le véhicule va
partir, mais aussi la semaine pour typiquement aller chercher des meubles à Ikea, des petits
meubles, une petite commode. C’est aussi une utilité d’avoir un grand
coffre sur ce type de voiture. Et donc ça, voilà pour l’aspect général
de… Donc location très variable, comme on l’a
dit si c’est une citadine, véhicule utilitaire ou alors monospace, ça peut être de quelques
heures, demi-journée à quelques jours. Et par contre, sur des voitures classiques,
c’est un petit peu plus long les réservations ? Sur les monospaces typiquement, ça va être
plus pour faire beaucoup de routes : partir en vacances, des groupes de potes qui partent
en week-end. Et donc là, ça va être des deux-trois jours,
deux jours minimum pour les week-ends et ça va monter jusqu’à des un mois pendant les
vacances de juillet août sans problème. OK, ça c’est top, entre guillemets, c’est
sympa. Bah c’est sympa, parce que tu vois la voiture
partir, elle revient un mois après et toi tu as touché ton…
Tu as de gros loyers. Tes 1 000 € de location. Enfin c’est top, tu as bossé deux heures
dans le mois grand maximum. Parfait. Et alors vis-à-vis du taux de remplissage,
de manière générale du coup, tu les loues quoi ? Sur un an plein, donc c’est 365
jours, tu as quoi en termes de stat ? 300 jours de location, 250 jours, 350 jours ?
Qu’est-ce que tu as, à peu près, en termes de taux de remplissage ?
Je suis à grosso modo 60… entre 60 et 70 % de taux de remplissage. Donc ce qui veut dire, grosso modo, entre
200 et 250 jours par an ? Ouais. OK, donc comme ça donne une idée vis-à-vis
de la location et si on achète une voiture pour grossir, pour faire les calculs de rentabilité. Et c’est… au niveau de la rentabilité,
il faut savoir que grosso modo une voiture est rentabilisée en un an, un an et demi
grand maximum s’il y a des pépins et qu’il y a plus d’entretiens à faire que ce qui
est prévu. Mais normalement justement, on fait en sorte
d’acheter des véhicules qui soient en bon état et qui soient compatibles avec la location
de voitures. Mais ouais, en un an, un an et demi grand
maximum, c’est remboursé et après c’est du 100 % bénef, il n’y a plus de rentabilité
à… comment dire ? Ouais, tout a été amorti, donc si on a une
voiture qui a quatre ans et qu’à un an et demi elle est rentabilisée prix d’achat,
donc c’est-à-dire que si elle à une durée de vie de 10 ans, mais il reste trois ans
et demi où là c’est cash-flows, alors bénef, donc ça, c’est « in the pocket »,
c’est plutôt sympathique. Alors vis-à-vis… tu évoquais justement
les tarifs souvent 30 €, 40 €, 50 €, 70 € la journée, quels sont les différents
frais, donc pour avoir, entre guillemets, toute la marge dans sa poche ? Je suppose,
puisque vous vous êtes posé certainement la question, vous dites : « oui, mais vis-à-vis
des assurances si quelqu’un te pète la bagnole ? » Ou alors malheureusement
– et ça peut arriver, ça ne t’est peut-être pas arrivé, en tout cas je ne le souhaite
pas – quelqu’un décède. Il peut y avoir des grosses couilles en termes
d’assurance et de frais, comment ça se passe, est-ce que c’est la plateforme qui
prend en compte ? Dis-nous tout vis-à-vis des assurances et pourcentage de frais, vis-à-vis
de l’argent qu’on facture à la journée. Eh bah, au niveau de l’assurance, c’est
assurance 100 % tout risque qui est pris par les plateformes, par toutes les plateformes. Donc le propriétaire est protégé à 100
% et en plus, le locataire lui à une assistance comprise dans le prix de la location. Donc s’il a… si la voiture a un problème
et qu’il est en panne n’importe où pendant sa location, eh bah il peut faire appel à
cette assistance et il peut être rapatrié chez lui, enfin, sans frais et c’est prévu
dans la location. Donc c’est vraiment les deux parties sont
couvertes grâce aux plateformes. Alors du coup, est-ce que ça t’est déjà
arrivé d’avoir une voiture qu’on t’a pétée ?
Alors ça m’est déjà arrivé qu’il y ait une voiture qui aille dans le fossé,
une voiture qui a un gros accident. Et sinon après, on va dire les voitures,
ça peut arriver qu’il y ait un problème sur le véhicule et qu’on ne puisse pas
le… que le locataire ne puisse pas continuer sa location. Et donc, bah le véhicule s’est fait remorquer
et le locataire a bénéficié de l’assistance. Et donc, j’ai eu les trois cas, ces trois
cas-là. Parfait, pas eu de décès ?
Non. On ne le souhaite évidemment à personne,
mais vous le savez, malheureusement ça peut arriver, un accident sur la route. Donc ça c’est parfait par rapport aux assurances. Et tu disais, je ne sais pas si tu l’as
dit là à l’instant, mais tu m’avais dit hors interview : 30 %, la plateforme prend
30 % du prix de la location. Ouais, c’est ça. Donc si vous louez 50 €, vous avez 16 € et
quelques qui va directement dans la poche de la plateforme. Donc sur les 50 €, il va vous rester 33
€ et des poussières sur votre compte en banque. Donc par ricochet, du coup, je suis sûr que
vous vous posez la question, vous vous dites : oui, mais juridiquement, fiscalement je
dois voir quoi comme statut ? Est-ce que je ne me fais pas assassiner par les impôts
par la suite ? Et surtout, qu’est-ce que je dois faire sur le plan juridique pour avoir
un statut et être conforme aux règles françaises ? Alors au niveau de la fiscalité, le gros
problème en France c’est souvent dans les business qu’on veut lancer, c’est un des
gros soucis et les grosses questions qu’on peut avoir. Pour la location de voitures entre particuliers,
il n’y a pas de statut bien défini pour le moment et on peut louer sa voiture jusqu’à
7 800 € par an de chiffre d’affaires. Donc 7 800 € de chiffre d’affaires par
an, OK. Il n’y a pas de statut particulier à faire
comme démarche ? Il n’y a pas de statut particulier et par
contre après, au-dessus de 7 800 €… Par voiture ou sur l’ensemble des voitures ?
Non, sur l’ensemble de votre chiffre d’affaires annuel. Et au-dessus de 7 800 €, il n’y a pas
de statut particulier, mais par contre il faut payer des charges sociales qui sont – parce
qu’on est assimilé professionnel – et donc il y a un formulaire à remplir sur internet,
sur le site de l’URSSAF, et de déclarer notre chiffre d’affaires, on paye les charges
sociales correspondantes à notre chiffre d’affaires. Donc ça jusqu’à 33 000 €. Et après
au-delà… Ils sont combien les charges sociales ?
C’est grosso modo du 25-30 % sur le chiffre d’affaires. Et après donc au-dessus de 33 000 €, on
n’est pas obligé légalement de créer une société. Mais du fait qu’on doit payer la TVA, ce
n’est pas jouable de rester en tant que particulier en payant la TVA d’un côté,
mais en ne la récupérant pas de l’autre sur les factures d’entretiens, etc., d’assurance,
etc. Ouais complètement, tu te fais niquer de
20 %. Donc là il faut passer en entreprise pour
pouvoir absorber justement cette TVA et après d’avoir les charges qu’il y a. OK. Donc on récapitule : donc jusqu’à 7 800
€. Donc en fonction de la date où visionnez cette vidéo, peut-être qu’il sera changé
de quelques centaines d’euros, donc renseignez-vous pile au moment où vous visionnez la vidéo,
mais ça vous donne déjà une tendance. Donc jusqu’à 7 800 €, pas de statut.
7 800 € à 33 000 €, un formulaire à remplir sur le site de l’URSSAF, vous
allez payer des charges sociales qui sont d’environ entre 20 et 30 %. Et au-delà
de 33 000 €, donc là avoir une société, pour quelles raisons ? Vous payez la TVA,
donc pour pouvoir la récupérer, du moins si vous ne la récupérez pas en totalité,
récupérer une partie. C’est grâce à ça, grâce à cette société
que vous allez pouvoir le mettre. Donc voilà, ayez ça à l’esprit, comme
ça vous avez les grandes lignes. Et après, plus vous allez grossir, vraiment
avoir soit un avocat-fiscaliste ou quelqu’un qui puisse vous aider, pour être sûr de
continuer à grossir votre business et que tout se passe bien pour vous. Autre objection que vous avez certainement
dans votre esprit, c’est peut-être par rapport à la voiture, parce que contrairement
à souvent quand on parle d’opportunité de business ou même d’investissement, généralement
si on a un patrimoine où ça reste pour nous en notre faveur. Par contre, la bagnole c’est un passif,
donc du coup au fil des années, à la fin on se retrouve avec un tas de ferraille entre
les mains, donc ça n’a rien à voir par rapport à souvent tous les types d’investissements,
où soit on récupère son capital, où soit on grossit son patrimoine, mais là en l’occurrence
ça se déprécie. Donc on a un tas de ferraille entre les doigts. Par rapport à ça, quels conseils ou comment
tu procèdes pour le calcul de la renta ? Et du coup, est-ce que tu achètes plutôt
une voiture à 3 000 €, 5 000 € ? Est-ce que tu te dis : non, je vais plutôt aller
chercher du haut de gamme à 10 000 €, 15 000 € ? Et aussi tu me disais hors interview,
tu vas nous expliquer pourquoi, tu dis, toi c’est 100 % des voitures d’occasion et
non des voitures neuves ? Je te laisse déjà nous débriefer tout ça, sur toutes les questions
que je viens de te poser. Je vais juste reprendre sur le fait d’avoir
un tas de ferraille à la fin de l’investissement. Oui, si on tire la voiture pendant cinq-six
ans et voir plus et qu’on ne la revend pas, mais par exemple si on la revend c’est sûr
qu’il va y avoir une dépréciation, mais on va quand même en retirer de l’argent. Tiens, tu nous diras à quel moment toi tu
revends la voiture ? Tu nous diras tout. Mais grosso modo, la voiture comme on l’a
dit elle est rentabilisée en un an, un an et demi. Donc après ce n’est que du cash-flow positif,
mais tu peux au bout d’un an, un an et demi, revendre le véhicule et comme ça tu as pu
avoir un véhicule gratuitement et pouvoir faire du business avec, alors que tu n’avais
rien au départ. Et ça, ça peut être…
Ah oui ! Oui tu veux dire… excuse-moi de t’avoir coupé. Si tu achètes un véhicule on va dire 5 000
€ et que tu as déjà amorti, si vous le revendez les 5000 € c’est dans ta poche ?
C’est ça. Ou du coup, elle ne vaudra peut-être plus
5000 €, mais si elle vaut 4000 €, c’est 4000 € directement… donc là le patrimoine…
Typiquement si on reprend ton calcul sur… on va dire on achète une voiture 5000 €, on
la rentabilise pendant un an, donc on retouche 5000 €. Si après, la voiture on la revend
au bout d’un an, on va la revendre, vraiment en comptant large, 3000-3500 €. Eh bah,
on se retrouve avec 8000 € à la fin de l’opération. Alors qu’avant, on avait juste une voiture
qu’on n’utilisait pas et qui nous coûtait de l’argent. Donc tu es doublement gagnant, tes frais de
la voiture ne te coûtent plus de l’argent et en plus, tu as une plus-value sur l’opération. Et ça, c’est si tu la gardes un an. Maintenant si tu la gardes un an de plus,
donc deux ans ou trois ans, tu vois que la rentabilité est beaucoup plus conséquente. Et moi justement, c’est le choix que j’ai
fait, tu m’as demandé tout à l’heure. Du coup qu’est-ce que tu fais ?
De revendre les voitures au bout de deux ans, trois ans grand maximum, pour justement pouvoir
utiliser la voiture à maximum pendant ces deux-trois ans et après la revendre et pour
quand même garder le prix de la voiture, que je ne la revende pas à 500 € et que
le prix soit vraiment déprécié. Et alors, si tu as des conseils pour l’achat
en location, est-ce que tu donnes une règle ? Donc jamais une voiture qui a plus de cinq
ans, plus de six ans ? Est-ce que tu te mets un seuil de curseur ?
Alors moi, ça va dépendre de la stratégie, parce que typiquement, tu vas pouvoir acheter
une voiture qui a 15 ans, qui va te coûter 2000 €, tu vas la rentabiliser extrêmement
vite, mais par contre tu vas la louer, tu vas faire des petites locations. Donc tu ne vas avoir que des 15-20 € à
chaque fois, mais si la voiture elle part dans le décor, tu ne perds que 1 000 ou
2000 € et tu rentabilises rapidement la voiture. Mais par contre, si tu achètes une voiture,
on va dire, qui est un peu plus haut de gamme et qui est plus récente, tu vas aussi avoir
la possibilité de gagner de l’argent sur le temps que tu ne vas pas passer à louer
ta voiture, parce que vu que la voiture est plus récente, les plateformes proposent des
systèmes automatiques d’ouverture et de fermeture de la voiture. Donc c’est Drivy open et OuiCar connect. Et donc ça te permet d’avoir beaucoup plus
de voitures, mais on va dire en bossant moins pour cet investissement-là. Et donc tu vas payer la voiture plus cher
et tu vas avoir une rentabilité plus basse, mais tu vas passer beaucoup moins de temps
à gérer ce business. Et tu vas comme ça pouvoir générer des
revenus beaucoup plus passivement, qu’avoir une vieille voiture et pouvoir donner les
clés à chaque fois et récupérer les clés à chaque location. Comment ça se passe ? C’est le site vis-à-vis
des check-in, check-out de la voiture ? En fait, c’est les plateformes qui ont mis
en place tout un processus sur le téléphone, pour que les locataires puissent prendre et
rendre la voiture à l’aide de leur téléphone. Et tout est bien ficelé et il n’y a pas
de problème là-dessus. Et donc les locataires, moi les locataires,
maintenant je ne les vois que très rarement, quand ils m’appellent et qu’ils ont besoin
de conseils ou que je leur explique des spécificités sur la voiture, je me rends disponible sans
problème. Mais la plupart des locations, elles se font
automatiquement. Et typiquement, là on est en train de faire
l’interview et j’ai des voitures qui vont partir ce soir. Ouais, il y a des gens qui sont en train de
conduire avec tes bagnoles ? Ouais, mais même des voitures qui vont partir
ou qui vont revenir. Et je recevrai juste une notification, comme
quoi la voiture est bien revenue avec la position GPS et voilà. Donc c’est là aussi le bon attrait pour
ce business-là. Ouais, à chaque fois tu reçois une notification,
je suppose : paiement, la voiture est partie, la voiture est revenue. C’est ça. D’accord, OK. Alors du coup, quelque chose qui me vient
en tête. Vis-à-vis des réservations et du calendrier,
si on est sur deux plateformes, pour ne pas que la même voiture soit louée en même
temps et qu’il y ait une couille. Est-ce qu’il y a eu un plug-in, qu’est-ce
qui fait que c’est automatisé sur deux plateformes distinctes ?
Alors ce qui fait que c’est automatisé, il n’y a rien pour le moment qui le fait. Moi par contre, j’ai mis en place différents
outils perso, puisqu’à la base je suis dans l’informatique, j’ai développé
des petits outils qui ne me permettent pas d’automatiser le fait de mettre à jour
le calendrier sur les différentes plateformes, mais ça me met les locations en trois clics
sur un Google calendar et comme ça, je peux directement voir les locations de chaque plateforme
sur un calendrier commun et comme ça, de pouvoir gérer les locations. Et dès que je reçois une location, aller
mettre la voiture indisponible sur l’autre plateforme quand c’est le cas. Oui, donc moi au niveau de l’automatisation
du calendrier des différentes plateformes, moi je les fais on va dire avec des outils
perso que j’ai développés. Alors, ce n’est pas à 100 % automatisé,
mais ça me permet en trois clics, de mettre les locations sur un Google calendar et comme
ça, de pouvoir voir toutes les locations des différentes plateformes et de mettre
à jour en quelque sorte le calendrier. Dès que j’ai une réservation validée,
je vais mettre à jour sur l’autre plateforme pour pouvoir dire que la voiture est indisponible
et de ne pas avoir double location sur les différentes plateformes. Après, c’est déjà arrivé qu’il y ait
le cas avec des doubles réservations, mais comme j’ai plusieurs véhicules, j’ai
fait un switch de voitures et comme ça, ça s’est bien passé. Allez, il faudra que tu nous crées un petit
outil en mode geek pour synchroniser tout ça et tout le monde va se les arracher. Bah c’est prévu et j’ai fait la première
partie à tout synchroniser sur le Google calendar. Et après, la seconde partie c’est vraiment
de l’automatiser par rapport aux différentes plateformes : dès qu’il y a une demande
sur l’une, que le calendrier soit automatiquement mis à jour, mais pour le moment je n’ai
pas encore eu le temps de le finir. OK, alors pour finir sur une dernière question
par rapport à l’achat de la voiture vis-à-vis de l’occasion : est-ce que tu vas chez le
garagiste du coin, celui où tu as l’habitude d’aller ? Est-ce qu’il y a des concessionnaires
spécialisés pour avoir des voitures spécifiques en quelque sorte location ? Comment tu procèdes
par rapport à ces différentes voitures que tu as ?
Alors moi, les 21 voitures, je les ai achetées en concession, à des particuliers et dans
des garages de quartier on va dire. Alors, tout est possible en quelque sorte ?
Ouais, j’ai fait les trois types d’endroits où on peut acheter sa voiture au jour d’aujourd’hui. Et j’ai arrêté avec les concessions, parce
que… bon, il y a des pour et il y a des contre. Les pour c’est que la voiture est nickel
et il n’y a pas de mauvaises surprises, comme on sait, enfin on peut voir souvent
à la télé des reportages « attention achats de voitures d’occasion », voiture
accidentée, on peut se faire arnaquer, etc. Donc là en concession, normalement il n’y
a pas de souci. Mais le fait d’avoir cette sécurité de
ne pas se faire arnaquer et d’avoir des véhicules en bon état, bah on le paye et
donc on va payer 500 ou 1 000 € de plus par voiture. Et donc, pour que ça soit le plus rentable
possible, il faut acheter la voiture le moins cher possible. Et donc c’est là où maintenant j’ai
préféré acheter des voitures chez des particuliers pour justement faire baisser le prix. Et maintenant, moi avec l’expérience, j’arrive
à voir si la voiture est en bon état ou pas. Et de toute manière, j’achète tout le
temps des voitures avec un historique d’entretien, des factures, pour pouvoir justement attester
de l’état de la voiture. Mais voilà, c’est les trois endroits où
on peut acheter des voitures : les concessions, les garages de quartier ou particuliers. Et c’est vraiment chez les particuliers
où là on va trouver les bonnes affaires pour acheter les voitures. OK, merci vis-à-vis de ton retour d’expérience. Donc j’espère que vous avez apprécié
la vidéo, donc si c’est le cas, cliquez sur le petit pouce juste en dessous, merci
par avance. Je pense que c’est quelque chose que vous
pouvez mettre en place, même si aujourd’hui vous avez très peu de trésoreries. Et surtout c’est accessible vraiment à
tout le monde, parce que des fois il y a de l’immobilier, on peut avoir pas assez d’argent,
quelques blocages personnels ou d’autres choses, on peut être bloqué par de la technique,
je pense aux business en lien avec l’affiliation. Là clairement, c’est quand même plutôt
simple comme concept et surtout très rémunérateur et ça prend peu de temps. Ça te prend combien de temps par jour là
à gérer 21 voitures ? Alors je ne vais pas te dire pour gérer 21
voitures, parce que plus tu en as, etc., mais moi j’ai calculé qu’en gros pour une
voiture, c’est une heure par semaine et je compte large. Une heure par semaine par voiture. Donc c’est quand même relativement…
Et tu gagnes à peu près… tu fais 500 € de chiffre d’affaires par mois par voiture.
500 € de CA par mois par voiture en minimum ? En bossant quatre heures. OK, ce qui est plutôt sympa. Et là, vous êtes en semaine de quatre heures,
le livre de Tim Ferriss aurait, en plus de son nom marketing, mais toutes sont utilité
vis-à-vis de ce sujet. OK, bah si vous avez des questions ou alors
c’est mal expliqué sur un point précis, vous nous le dites dans les commentaires,
comme ça, ça nous permettra de vous aider. Et si vous regardez encore cette vidéo, si
voulez peut-être vous former, vous vous dites : merci Romain, je veux que tu me coaches,
que tu sois mon mentor ou surtout que tu m’aides, je veux investir dans les bagnoles, oui je
veux encaisser du cash grâce à ta méthode et surtout être un loueur professionnel pour
pouvoir avoir des compléments de revenus et ensuite même carrément, que ça remplace
mes revenus actuels. Alors, à qui ça s’adresse ta formation
et puis surtout, qu’est-ce qu’il y a exactement pour une personne qui souhaite se lancer illico
presto, now, maintenant ? Moi, donc la formation « loueur-pro »,
ça s’adresse un peu à tout le monde à toutes les personnes qui ont envie d’investir
et qui ont envie d’investir que ce soit dans l’immobilier ou autre, mais qui n’ont
pas forcément l’argent, parce que comme tu disais tout à l’heure qu’on pouvait
débuter vraiment avec un capital qui n’est pas énorme. Et donc c’est vraiment destiné à tous
les débuts, les premiers investisseurs, pour lancer leur projet. Et donc dans le contenu de la formation, il
y a plusieurs modules : on va commencer déjà par voir quels sont les différents types
de véhicules qu’il faut louer et ceux qui ne servent à rien de louer pour avoir le
plus de rentabilité possible. On va passer après à tout ce qui est achat
du véhicule : comment faire une recherche, comment trouver la bonne voiture, quels sont
les sites, quels sont les façons de trouver la bonne affaire, éviter les arnaques. On va passer après à l’achat même, pendant
qu’on fait le tour de la voiture qu’on est devant le vendeur, voir les différentes
possibilités et les questions qu’il faut poser, les différents points qu’il faut
bien faire attention, pour ne pas avoir une épave, de mettre une épave en location. On va passer après sur tout ce qui est gestion
au jour le jour, les check-in, les check-out ; tout ce qui est aussi tarification, parce
que c’est super important, tout ce qui est la mise en ligne de l’annonce : comment
faire une annonce qui cartonne, comment faire pour qu’on soit…
Que les gens, ils se disent : « je veux cette voiture », c’est chez toi et pas
chez quelqu’un d’autre. … d’avoir des résultats, apparaître
dans les premiers dans résultats de recherche. Après, on va aussi voir tout ce qui est automatisation
des processus de location et pour pouvoir gérer toutes les locations. Et après finalement, le dernier module c’est
tout ce qui est fiscalité, pour justement être au clair là-dessus et que l’on n’ait
pas de mauvaise surprise en fin d’année après avoir fait toutes nos locations et
de pouvoir avoir un bon revenu, sans se faire allumer par les impôts. OK, merci vis-à-vis de ton feed-back. Donc si vous avez aimé l’expertise de Romain,
cliquez sur le bouton juste à l’intérieur de la vidéo YouTube, ça va vous rediriger
vers la page de présentation « pour être un loueur professionnel » et surtout avoir
soit un complément de revenu, deuxième revenu ou même carrément vous créer un empire
grâce à cette méthode. Donc si vous visionnez cette vidéo depuis
une autre plateforme ou un smartphone, il y a le « i » comme info en haut à droite
de la vidéo ou encore tout dans la description juste en dessous. Donc je vous dis à tout de suite de l’autre
côté. Et puis surtout je vous recommande la formation
de Romain et ça vous permettra de faire partie des loueurs professionnels, d’encaisser
du cash avec une voiture. À tout de suite !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accédez à ce Nouvel Outil qui Force Amazon à vous envoyer un GROS Chèque chaque mois Accès Immédiat >>>Close

Gratuit pour toi ( valeur: 997€)

Télécharger Gratuitement la Formation " Gagner 1000€ Par mois Avec l'Affiliation" de Aurélien Amackeur

Télécharger

×